La Villa Fantasque

La villa fantasque est une curieuse école, abritant de jeunes élèves de toutes les espèces magiques... Attention, cela risque de faire des étincelles!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Il est possible de créer votre album personnel dans la Galerie du forum

Partagez | 
 

 Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nikita Chii

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 22
Localisation : J'entre a pieds joints dans mon bain de pensées j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumer, je me laisse, laisse aller dans l'eau douce.

MessageSujet: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Dim 1 Mai - 18:07

[ Voila, dans votre premier message, vous expliquer comment ce passe vos journées avant ke bal et comment vous vous préparez, les cavalier(e)s, les tenus etc, etc! puis ensuite on écrit les évènements les uns après les autres comme dans sujet normal! Surtout, pour l'histoire des cavalier et cavalières, n'hésitez pas a vous invitez entre vous! Même les profs peuvent accepter des demandes d'élèves! Je ne parle pour tous les profs! Pa que pour moi! Quoique... Allez! AMUSEZ VOUS BIEN! ]



BAL D'OUVERTURE DE LA VILLA FANTASQUE !

BIP ! BIIP ! BIIIP !

Le réveille de Nikita venait de sonner.

Il était 3h00 pile du matin.

Elle avait eu du mal a s'endormir le soir d'avant tellement elle était exciter d'avoir été charger d'une tache aussi importante qu'amusante.

Alors au moment ou son réveille sonna, ce fut comme une libération.

Elle sauta hors de son lit et se fit couler un bain chaud.

Pendant que l'eau coulait, Nikita choisit de porter un mini short stretch rose fluo assortit a ses basket de skater blanche et rose et a son débardeur blanc.

Une tenu pratique pour sa journée chargée.

Elle déposa sa tenu sur son lit et entra dans l'eau chaude de sa baignoire.

Elle se lava le plus vite possible mais prit son temps pour son shampoing.

Elle se sécha très vite et s'habilla rapidement.

Elle fit boucler ses cheveux et les attacha en une queue de cheval haute.

Elle attrapa tout un tas de feuilles et sortit en courant direction la salle des profs.

Les couloirs était vide et noir éclairer seulement par quelques chandelles.

La salle des profs était tout aussi lugubre mais Nikita alluma un feu dans la cheminée et alla s’asseoir. La jeune fille éparpilla ses feuilles sur la tables et commença a les remplir.

Elle créa magiquement quelques affiches et commença a remplir son emploie du temps des 2 prochains jours :



- 3H00 : réveille.

- 4H00 : Affichage des affiches dans la villa.

- 4H30 : petit déjeuner.

- 5H00 : préparation du buffet par les elfes de maison superviser par Nikita.

- 6H30 : Préparation de la salle des fêtes par Nikita.

- 7H30 : Dernière ronde pour vérifier que tout est en place.

- 8H00 : Direction les panneaux d'affichages pour admirer la réaction des élèves qui viennent de se réveiller.

- 8H30 : Direction le self pour aller discuter des préparatifs avec les directrices qui déjeunent.

Nikita suivi les instructions de son emploie du temps pendant 2 jours d'affiler sans aucun problème ! Mais... elle avait complètement oublier d'engager des musiciens ! Heureusement, il se trouvait que a la Villa Fantasque, un boys band, les hearts torn, c'était former quelques années auparavant et Nikita n 'eu aucun mal a les faire accepter sa proposition de jouer au bal.

_________________
" Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. "

La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-mangasfilm71.forumotion.com
Shyla Pusher

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 23
Localisation : Bloub... je me noie

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Lun 2 Mai - 16:54

En mode « joie de vivre », Shyla s'agitait dans sa chambre. Elle trottinait joyeusement à droite à gauche, sans prêter attention au bazar de la chambre. Elle avait voulu faire fort pour le Bal de la Rentrée - paskeu bon, c'était la rentrée quand même ! Elle voulait faire bonne impression, elle voulait s'éclater comme une folle. Raison pour laquelle elle chercher LA tenue à mettre pour la soirée. Dur dur, surtout qu'elle et la mode, bon... Elle n’avait JAMAIS su se fringuer correctement.
Il faut être fort, songea-t-elle, pour passer trois heures à choisir une tenue alors que j’ai pas tellement de vêtements... Mais bon, essayons quand même.
Elle passa encore une heure à sélectionner le haut, le bas, les chaussures, les accessoires, le sac, etc...
Finalement, elle opta pour un look un peu « sauvage » : mini short noir, ceinture rose avec des chaines en argent, t-shirt déchiré, blouson noir et rose avec une capuche en fourrure, bottes noirs. Parfaitement en accord avec ses cheveux. Elle accompagna le tout de jambières noirs à rayures roses, de collier en argents et métal et de bagues en forme de tête de mort.
Peut-être que je devrais mettre un truc plus... classe, non ? se dit-elle avec angoisse.
Mais elle décida de garder ça, de toutes façons elle s’habillait comme elle voulait, me*de !!
Opération suivante : se laver. Elle sauta dans la douche, eau à 48° s’il vous plait.
Comme mon poids, se dit-elle en souriant.
Ensuite, elle se sécha, s’habilla, se coiffa, etc, etc...
Et elle sortit de sa chambre, le cœur battant. OK, elle était propre, habillée, heureuse, prête à y aller. Mais bon, tant qu’à faire puise-qu’elle était la première, autant faire les choses en entier. Elle sourit en imaginant la tête de Léandre quand elle se présenterait devant lui dans cette tenue.
Quoi ?! Oui, plan débile. Mais bon, elle allait lui prouver que NON, elle ne le détestait pas ! Haha, l’excuse bidon ! Ouais, ben ça va hein...
Elle s’était entrainée avec Nikita, qui avait gentiment acceptée de servir de cobaye, après que Shyla lui ait affirmée qu’elle ne serait pas en son pouvoir pour toujours – et ouais, elle avait fait des progrès depuis son arrivée ici !
Maintenant, elle était sur de pouvoir dire une phrase du genre « Tu veux m'accompagner au bal ? » sans faire fuir son interlocuteur. Enfin, disons à 80%, parce-que le stress aidant... non !! Ne pas avoir de pensée négative, ne pas avoir de pensée négative, ne pas avoir de pensée négative, ne pas...
Merde, elle était arrivée.
Elle hésita un instant avant de frapper. Et s’il avait déjà été invité ? Et si elle n’arrivait pas à se contrôler ? Et s’il ...refusait, tout simplement ?
Enfin, on fait pas le monde avec des si. Frappe, on verra bien. Mais avant qu’elle n’ait eu le temps de s’exécuter, la porte s’ouvrit, et IL sortit.
Shyla rougit instantanément et se avança à reculons avant de continuer son chemin dans le couloir, style « tout va bien je n’étais pas du tout arrêtée devant ta porte, surtout ne ma parle pas pitiéééé !! »
- Ben qu’est ce que tu fais là ? demanda-t-il.
Shyla se retourna, rougit encore plus, et puis se dit qu’après, il fallait bien le dire.
- Euh ben... en fait, je voulais te demander, c’est que tu veux pas euh... venir avec moi ?
- Venir ? Ou ça, venir ?
- Ben euh, où ça à ton avis, s’énerva Shyla en mode « stress total ». On va où là tous, ce soir ?
Il la dévisagea d’un air incrédule.
- Tu veux dire, au Bal de la Rentrée ?
- Oui, confirma patiemment Shyla. Avec moi.
- A... Avec toi ?
Shyla grimaça. Il allait l'obliger à le répéter combien de fois ?!
- Ouiiii, avec moi !

[A vous ! n___n]
Revenir en haut Aller en bas
June Lidwinn

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 23
Localisation : Erre dans les couloirs, au cas où quelqu'un aurait besoin d'aide...

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Mer 4 Mai - 11:11

Le jour "J" était arrivé, et June n'avait pas encore remarqué qu'elle n'avais pévu aucune tenue pour cette soirée. Comment faire ? Demander à Nikita ? A Shyla ? Non, elle allait s'en sortir toute seule. C'est à ce moment là qu'elle se rappela que sa mère lui avait laissé comme seul héritage qui valait véritablement quelque chose une robe bleue foncé, splendide. Elle couru vers sa grande armoire et fouilla dedans, comme si si elle ne se dépêchait pas la robe allait disparaître. Lorsqu'elle trouva la robe en question, elle se rendit compte qu'elle sentait un peu le renfermé... Vraiment, ce n'était pas son jour ! June se hâta d'aller à la laverie, où elle mit la robe dans une machine à laver. Elle décida ensuite d'aller prendre une longue douche pendant que la lessive faisait effet, ce qui surement la détendrait.
Lorsque June eu fini de prendre sa douche et qu'elle revint en vitesse à la laverie, elle avait juste oublié un petit détail : le séchage. Tout en suppliant sa tête de la réveiller de son cauchemar -ce qui, bien sur ne fonctionnera pas vu que June est véritablement réveillée-, elle prit la robe qui sentait bon à présent et la jeta dans le sèche-linge. June appuya sur le bouton « Séchage Rapide » et retourna dans sa chambre, en se maudissant. Bon, vu qu'il n'y avait plus grand chose à faire, elle décida de choisir ses chaussures ainsi que le reste des accessoires. Chaussures bleues ou argentées ? Vu que la robe lui tombait au genoux et qu'elle descendait par derrière en une toute petite traine, elle opta pour les chaussures argentées qui iraient à merveille avec un collier de cette même couleur. Un sac à main sera-t-il nécessaire ? Surement. June farfouilla dans le fond de son armoire jusqu'au moment ou elle trouva le sac qui lui avait tapé dans l'œil quelques années plus tôt, lorsqu'elle était encore en Australie. De la même couleur argenté. Finalement, peut-être que la chance était un peu revenue ?
En deux minutes chrono -façon de parler- elle avait préparé le caramel qui servirait un peu plus tard à lui épiler les jambes. Le caramel refroidirait pendant qu'elle irait repasser sa robe qui l'attendait sagement dans le sèche-linge, un étage plus bas.
Il commençait à y avoir un peu plus de mouvement dans la Villa. June aperçut brièvement Shyla se retourner devant Léandre, et elle eu un pincement au cœur. Non, elle n'était pas amoureuse, loin de là ! Enfin, elle n'en était pas sûre... Après tout, Léandre était le seul garçon de la Villa, alors peut-être que ça se comprenait ! Rougissant de honte, June fila dans la laverie où elle retrouva d'autre fille qui racontaient toutes la même chose : Qui allait inviter Léandre au bal de ce soir ? Mais June ne se posait pas cette question. Elle se demandait plutôt qui avait une chance, même minime, d'être invitée. Eva, peut-être. En effet, la professeur aux cheveux de feu avait surement une chance... Mais June s'en moquait, elle savait bien qu'elle ne serait pas « choisie » par le destin -et par Léandre-.
Une fois sa robe repassée, June fila dans sa chambre en passant par la cuisine où elle prit le caramel qui avait à présent refroidi. La robe atterrit sur le lit avec les autres accessoires pour le bal, et elle fila vers la salle de bain, s'assit sur le carrelage froid et commença à s'épiler, un torchon dans la bouche (pour éviter de hurler).
Une heure plus tard, June était fin prête. Ses yeux bleus intenses étaient entourés d'une fine couche de maquillage, ses cheveux reposaient sur ses épaules, les bijoux ajustés, les chaussures bien attachées -elle aurait l'air bien si elle tombait ce soir là !-, la robe aussi resplendissante que le jour où sa mère l'avait portée pour la dernière fois.
June sortit de sa chambre, referma la porte avec un bruit sourd. Shyla, à l'autre bout du couloir lui fit un geste de la main et vint vers elle.
-Tu es magnifique, dit June.
-Merci, fit Shyla, rayonnante. J'espère que tout va bien se passer...
-Mais oui, il n'y a aucune raison pour que tout se passe mal !
June disait ça, mais étais-ce vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle Stevense

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 27/02/2011
Localisation : Bah là! T'me vois pas ?

Feuille de Perso
Description: Description courte du physique et du caractère de votre personnage
Pouvoir: Votre pouvoir magique ici

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Mer 4 Mai - 20:00

( Shyla, qu'est-ce que j'aimerais être toi! Je ne sais pas si c'est pareil pour toi, mais moi Nikita et Eva veulent que j'enfile une robe. >.< )

Si vous voyez un petit point noir au milieu de l'herbe, dans le parc de la Villa, ce n'est autre qu'Izzy, et son idée stupide de faire du sport le matin de Bonheur. Surtout si c'est pour finir, 5mn après, affalée dans l'herbe, tout ça à cause de quatre malheureux kilomètres! En sortant de sa chambre, ce matin, l'adolescente avait bien remarqué qu'elle était la seule debout à cette heure matinale. Mais rien à faire, quand elle a une idée dans la tête, impossible de la lui retirer! Résulta : elle aura surement des crampes ce soir au bal.

Là, assise dans l'herbe, haletante, elle ne pouvait rien faire d'autre que réfléchir. Cela faisait deux mois que Nikita lui bourrait la tête d'idées pour la bal, la petite aux cheveux roses ne parlait que de ça, et ce, à longueur de journée! Impossible d'en placer une, sur un autre sujet, de toute façon ça revenait systématiquement au bal. Alors, bien évidemment, Izzy et Thalia avait carrément finit par arrêter de parler, dans tous les cas, Nikita leur couperait la parole pour commencer avec qu'elle maquillage irait mieux avec cette robe là, en finissant par quel garçon choisir. En parlant de garçon, Izzy n'avait pas fait son choix. Un choix, pourtant simple, car il n'y avait qu'un seul garçon dans cette villa. Leandre. Sauf que pour Isabelle, il était un ami, rien de plus! Et bien sûr, elle ne connaissait pas suffisamment les autres -s'il y en a d'autres- élèves masculins de cette école. Dans ce cas, autant inviter une fille ? Pour subir des moqueries ? Non merci! Alors quoi? Que peut-on faire dans ce cas-là?

Encore, on peut toujours trouver des cavaliers, sur place, le pire c'est encore de s'habiller! Une robe. Mais qu'est-ce que cette obligation de mettre une robe? Comment courir alors? Vous allez me dire : "Mais on ne court pas dans un bal !"
Et bien je vous répondrai, on sait jamais! Ça peut être la pire excuse, de toute façon, Izzy ne voulait pas porter de robe. Mais puisque l'obligation n'était -apparemment- que pour elle, Izzy allait faire ce "sacrifice" de se pointer en robe.
Si vous regardez encore le petit point noir au milieu de l'herbe, et s'il disparait, ne vous inquiéter pas! C'est juste une adolescente qui part se préparer pour la soirée de l'année!

Izzy réapparut dans sa chambre. De la salle de bains émanait une odeur parfumée?
Merde.
Niki' prennait son bain.
Izzy avait, elle aussi, grand besoin de se purifier ! Elle sentait vraiment mauvais. Mais, en attendant que Nikita finisse, soit dit en passant, dans une heure ou deux, Izzy se dirigea jusqu'à son placard. Elle sortie de cette grande armoire, qui ne contenait presque rien, une robe bleues foncé.

Sa tenue était simple : une robe foncée, assortie à des ballerines presque de la même couleur.

Quand Nikita sortie -enfin- de la salle de bain, Izzy se pressa si vite d'entrer dans la petite pièce remplit de buée, que Nikita en fut surprise. Izzy avait juste peur que quelqu'un d'autre y entre à sa place, après tout ce temps d'attente, personne ne devait lui piquer cette pièce!
Ce qu'elle fit ensuite, n'a pas besoin d'être divulgué, mais quand elle sortie, ses cheveux formaient de magnifiques boucles, et son visage, maquillé comme il était, montrait qu'elle avait longuement étudié ce qui pourrait le mieux lui convenir.
Tout en s'admirant dans un miroir, Izzy enfila sa robe. C'est fou comme un simple bout de tissu vous change. Isabelle, qui n'avait jamais -auparavant- portée de robe, elle qui s'habillait tout le temps avec un style vestimentaire quasiment pas féminin, se redécouvrait. Elle ressemblait à une fille. Ce n'est pas qu'elle n'en est jamais été une, c'est juste qu'elle s'était toujours prise pour un garçon manqué. Il est vrai que l'adolescente préférait être entourée de garçons plutôt que de filles. Attention, cette seule preuve n'est pas suffisante, surtout que celle-là n'est pas la meilleure, mais s'il fallait vous décrire les petites habitudes d'Izzy, pour montrer qu'elle était plutôt "style" garçon, on y serait encore dans trois jours!
Sa robe, donc, moulait parfaitement ses moindres courbes, s'accordant comme par magie avec on maquillage.

-Tu te transforme en fille ? Je t'aurais jamais reconnu! Rigola Nikita, tout en essayant plusieurs paires de chaussures.
"Oui, peut-être que je me transforme et que je me rends compte de ma nature féminine... " pensa Isabelle en s'admirant dans la glace de son armoire.
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Da Erces

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 24
Localisation : Là où tu n'es pas

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Mer 4 Mai - 21:14

Ce bal de la rentrée était bien entrain de lui causer des problèmes. Léandre, couché sur son lit, son bras cachant ses yeux, maudissait le destin. Il en avait parlé avec Eva et avait presque décidé de ne pas y aller. Mais quelle malédiction! Pourquoi était-il le seul garçon dans cette école? Pourquoi devait-il y avoir un bal lorsqu'il venait d'arriver? Allait-il vraiment devoir choisir une cavalière? Même en étant nouveau? Mais quel cauchemars cette histoire! De toute façon... Ça ne se faisait vraiment pas d'aller au bal avec une seule fille alors qu'il y en a plein et qu'il est le seul cavalier disponible.

- Et bien tu sais quoi!? s'exclama-t-il en fixant le soleil qui se pointait par la fenêtre. J'irais pas!

Il claqua la porte de sa salle de bain et mit en marche l'eau chaude pendant qu'il s’ébouriffait les cheveux, énervé. Le ciel était limite à une tempête électrique, et pour le bien du bal il s'obligea à être calme, ce qui ne fut pas très dur à faire lorsqu'il fut sous l'eau tiède.

La vie ne voulait vraiment pas le laisser tranquille car il se souvint, un brin trop tard, qu'il avait laissé sa serviette à la laverie le matin même.

- Merde! murmura-t-il tout bas.

Tout mouillé, il enfila un jean et un T-shirt qui passaient par là. Peu lui importait son allure en ce moment, il était mouillé et allait attraper un rhume si il n'allait pas chercher sa serviette rapidement. Il lança un regard noir au soleil du genre « T'as pas intérêt à t'échapper toi, j'ai vraiment besoin de chaleur là » et se dirigea vers sa porte.
Léandre l'ouvrit d'une main pendant que l'autre main jouait avec quelques mèches mouillées se trouvant sur sa nuque. De quoi pouvait-il bien avoir l'air, trempé et habillé comme ça? Il espérait vraiment ne croisait personne mais pour la troisième fois aujourd'hui, le destin lui jouait des tours.

- Qu'est-ce que tu fais là? demanda-t-il en direction de Shyla qui se trouvait devant sa porte.

D'accord, il avait peut-être manqué de tact mais disons que ce n'était pas son meilleur jour. Heureusement pour lui, elle n'avait pas eu l'air de remarquer ce léger détail.

- Euh ben... en fait, je voulais te demander, c’est que tu veux pas euh... venir avec moi ?

Il manquait peut-être de tact mais elle n'était pas très claire non plus. Où voulait-elle allé?
Son air perdu avait du faire comprendre à la jeune fille qu'il ne comprenait pas le sens de sa question.

- Ben euh, où ça à ton avis? On va où là tous, ce soir?
- Tu veux dire, au Bal de la Rentrée? comprit-il, amusé.
- Oui, Avec moi.
- Oh bien sûr! Tu as besoin que je t'accompagne jusqu'au bal? Pas de problème!

Ne le jugez pas. Il n'est pas con. Disons plutôt qu'il est très naïf. Il avait décidé presque dit qu'il n'allait pas allé au bal et voila qu'une jeune fille lui demandait de l'accompagner. Il n'avait pas vraiment le cerveau pour comprendre qu'elle voulait qu'il soit son cavalier. Ce ne fut qu'avec le « C.. Comment? » de Shyla et son air incrédule qu'il fini par comprendre. Vu qu'elle était venu lui demander, il ne pouvait lui dire que non. Et puis, y aller avec quelqu'un ne l'obligeait pas à laisser les autres tomber! Il allait avoir du travail ce soir... À en voir le bon coté, il aimait sortir en soirée et il allait connaître les élèves qu'il ne connaissait pas encore.

- Aaaah! finit-il par dire. Désolé, j'avais pas compris! Et donc pour répondre à ta question, je serais ravi d'y aller avec toi.

Il se souvint rapidement de l'état de son allure et regarda Shyla.

- Mais t'aurais pas une idée d'un endroit où je peux trouver des fringues dignes d'un bal de rentrée? À part des jeans et quelques T-shirt, j'ai pas grand chose d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Nikita Chii

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 22
Localisation : J'entre a pieds joints dans mon bain de pensées j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumer, je me laisse, laisse aller dans l'eau douce.

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Lun 9 Mai - 15:45

[ J'ai penser que Léandre pourrait être le seul garçon de 1ère année comme la majoriter des filles de l'école comme ça, il est quand même le plus demander ( ça m'fais rire! ) mais les quelques unes qui ne le demande pas pourrait être inviter ou inviter des garçon de 2ème et 3ème année pour les plus mur d'entre nous! C'est mieux non? ]


- Izzy... Tu es magnifique comme ça! Je savais que le bleu nuit t'irais super bien!

- Euh... Merci... T'es pas ma non plus...

Nikita rigola un peu et se repencha sur son armoir rempli. Elle en avait des milliards des tenus, des robes, des chaussures et toutes sortes d'accessoires qui pourraient convenir! Rah! Toutes les tenus mais 0 cavalier! Evidemment elle fini par trouver la perle rare dans son grand bazar:

Spoiler:
 
Nikita avait prévu de faire en sorte que le rose de ses cheveux sois exactement le même que celui de la robe ( sinon... Sa jurerai un peu et sa ferai trop bizarre! ). Nikita décida qu'elle se ferai une queu de cheval haute.

Elle décida d'aller se balader dans les couloirs de la villa pour peut-être trouver un élève... Enfin un cavalier avant d'aller se préparer pour le bal qui aura lieu dans 4 heures. Elle croisa plusieurs jolis jeunes hommes mais aucun ne convenait. Elle fini par en repéré deux de 2ème année, un de 3ème année et le légendaire Léandre qui plaisait a toutes; Mais ce dernier beaucoup demander, elle décida de lui éviter un choix fatal et pensa qu'il valait mieux attendre d'être au bal pour discuter avec lui. Après tout, il n'était qu'un élève parmis d'autre et Nikita était une professeur particulièrement jolie ( sans vouloir la vanter! )... Elle pouvait tous les avoirs... Alors... Pourquoi n'en choisir qu'un seul pendant toute la durée de cette fête... Niark, niark, niark!

_________________
" Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. "

La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-mangasfilm71.forumotion.com
Eva la Magnifique

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Localisation : En train de sautiller dans tous les sens, comme d'habitude

Feuille de Perso
Description: Description courte du physique et du caractère de votre personnage
Pouvoir: Votre pouvoir magique ici

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Lun 9 Mai - 18:58

STOOOOP!
[SHYLA ! UNE ROBE ! TOUT DE SUITE ! xP Sinon, les filles, j’ai enfin trouvé ZE solution au manque total de garçon dans cette école… Lisez!] Smile

Eva, ses cheveux roux totalement ébouriffés, se leva de son lit. Il était neuf heures et demie du matin et elle était en super forme. Elle prit une douche rapide, s’habilla, et sortit déjeuner.
C’est devant la table du petit-déjeuner, en voyant toutes les filles jeter des coups d’œil plus ou moins discrets en direction de Léandre, qui mangeait le nez dans son bol, les joues couleur tomate, quel prit conscience de toute l’étendue du problème.
Elle n’avait pas de cavalier pour le bal, comme la majorité des filles de la Villa. Cela ne la dérangeait absolument pas, mais pourquoi se pomponner si aucun membre du sexe opposé ne se trouvait dans la salle ? Certes, il y avait Léandre… Mais quitte à, autant le laisser se débattre avec toutes les filles qui allaient vouloir l’inviter. C'était du sadisme, pur et dur, mais elle l'assumait. Aussi, elle s’assit à côté de lui (il jouait toujours à cache-cache avec son bol de lait), s’attirant les regards noir de la gente féminine :

-Tu… Tu n’es pas venue pour m’inviter à ce bal, hein ? demanda-t-il, trèèès inquiet.

La rouquine éclata de rire, mais s’interrompit bien vite. Elle remit une mèche derrière son oreille, et lui lança un regard de braise :

-En fait, c’est exactement ça…

On entendit nettement la déglutition de Léandre et son visage vira au blanc cachet d’aspirine.

-Rooh, mais fait pas cette tête, je déconne !

-Aaaah…

-Ouais, sois pas trop soulagé, non plus, c’est pas très sympa... Bon, suffit la discute ! Je suis désolée, mais tu as être tout seul ce soir ! Je vais chercher des idées pour ramener des mâles, mais ça m’étonnerait que j’y arrive…

Il soupira :

-T’inquiète pas, c’était évident… Mais je crains le pire !

Eva lui confia en se penchant à voix basse :

-Toujours est-il que voir toutes ces filles te sauter dessus va être un trèèès bon divertissement…

-EVA ! S’indigna-t-il, mais elle était déjà pliée en deux…

Elle essuya quelques larmes de rire et se leva, chipant une pomme et décoiffant Léandre au passage. Elle avait menti, elle avait bien un plan pour ramener quelques garçons dans le coin…

*°*°*°*°*°*

Quelques heures plus tard, après avoir longuement réfléchi et embêté Léandre toute la matinée, elle saisit son téléphone portable, et composa un numéro :

« Allô ? »
« Jared ? C’est Eva ! J’ai besoin de ton aide, et de celle des gars… Vous êtes où là ?»


*°*°*°*°*

Eva fulminait en injuriant à voix haute ces c*nneries de b*rdel de m*rde de cheveux roux. Elle en avait suffisamment bavé dans son enfance avec le récurrent « Poil de Carotte », et encore aujourd’hui, ces saletés parvenaient à l’embêter ! Certes, la couleur n’était plus trop problématique, ses cheveux arboraient depuis quelques années une teinte acajou, mais leur longueur, en revanche…
Argh.

Elle venait de sortir de la douche, prenant des heures et des heures pour se détendre dans des effluves de pomme, et maintenant, devant son miroir de sa salle de bain, elle dardait ses cheveux d’un regard noir, sachant d’avance que ces pointes courtes, emmêlées et rousses allaient lui prendre plusieurs heures de travail. Ne serait-ce que pour se décider de quelle coiffure aborder.
Une heure et demie plus tard, elle regardait enfin, satisfaite, cela avait duré moins de temps qu’elle pensait et lui allait parfaitement. Elle les avait attachés en un chignon déstructuré, et des mèches bouclées s’en échappait. Elle commença à se maquiller, mais s’interrompit alors qu’elle appliquait son rimmel:

-Mais qu’est ce que je vais mettre ?! S’exclama-t-elle d’une voix ridiculement aigue.

Elle se maudit aussitôt pour avoir une telle réaction. Prendre soin de soi, certes, mais pas ressembler à une de ces poules gloussantes... Elle lâcha cependant le tube de mascara et se dirigea vers son armoire. Elle jeta par terre sans vergogne les habits de la penderie qui l’empêchaient d’accéder à son but… Et considéra enfin ses vêtements « grandes occasions ».
Elle vira de suite le tailleur et l’horrible robe rose bonbon que sa vieille tante Lena à moitié folle lui avait offerte. Après un instant de méditation, elle rangea aussi la robe noire, trop chic, et regarda ce qui lui restait. Une robe crème et une verte émeraude.
Elle sortit la verte, qui lui avait été offerte par son frère. La taille était marquée, le dos lacé par des rubans doré. La jupe tombait au dessus du genou en plis léger, décorée de broderies sur la fin du jupon. Eva eut un sourire tendre. Son frère avait toujours eu des goûts sûrs pour toute autre personne que lui, et cette fois-ci n’avait pas été une exception. Elle envisageait de mettre les escarpins verts qui allaient avec, mais eut une autre idée. La jeune rouquine fouilla un peu puis finit par dénicher une paire de talons hauts, dont les rubans dorés remontaient sur le mollet, rappelant le dos de la robe. Ce n’était pas exactement le même doré, mais personne ne le verrait…
Contente de son choix, elle retourna devant son miroir, pour saisir son pot de vernis à ongles avec un sourire tout à fait inquiétant…

*°*°*°*°*

Quelques instants plus tard, Eva s’inspectait dans le miroir. Elle était fin prête, du moins, il semblait. Elle avait finit par refaire totalement sa coiffure pour y parsemer des perles, avait remis son rouge à lèvre toutes les cinq minutes et s’était cassée la gueule un nombre incalculable de fois en se prenant les pieds dans les fringues qui trainaient par terre, mais cette fois-ci, elle était prête.
Elle ouvrit la porte et sortit dans le couloir.
Puis se re-précipita à l’intérieur pour mettre du parfum, se cassa encore la gueule sur un jean, attrapa son sac à main qu’elle avait oublié, et ressortit, pour de bon.
Elle fut interrompue par des éclats de voix qui venaient d’un couloir adjacent. Elle s’approcha pour voir Shyla devant un Léandre trempé, et sourit.

- Mais t'aurais pas une idée d'un endroit où je peux trouver des fringues dignes d'un bal de rentrée? À part des jeans et quelques T-shirt, j'ai pas grand chose d'autre...

-QUOI ?! s’écria Eva, outrée

Shyla et Léandre lui jetèrent un regard affolé :

-Herrrrm, désolée, mais c’est important ! T’as pas une chemise, ou un pantalon ?

Léandre hocha négativement la tête, et Eva se serait bien fracassé la tête contre le mur si ça n’aurait pas détruit son maquillage et sa coiffure.

-Eva, c’est pas grave, un jean et un tee-shirt un peu plus chic et ça fera l’affaire… De toute façon il n’y a que lui qui a des fringues de mec ici ! fit justement remarquer Shyla.

Ce fut à ce moment là que le portable d’Eva vibra :
« Sweetie, nous sommes devant la grille ! J. »

- J’ai une solution ! Suivez-moi ! s’écria Eva en sautillant, avant de se diriger vers l’entrée.

-Euh, Eva ? Je suis juste un peu trempé…

Elle haussa les épaules et continua son chemin.

-Merci, ta compassion me touche, grogna Léandre avant de la suivre, accompagnée de Shyla…

Juste devant la porte d’entrée, elle leur dit :

-Les personnes que je m’apprête à vous présenter ne sont pas du tout au courant pour nos pouvoirs, sauf mon frère, alors n’en parlez pas, s’il vous plaît… Nous sommes dans une école aux critères dont seule la Directrice est au courant, okay?

-Ton frère ?!

Mais elle ne les écoutaient déjà plus et se précipitait pour ouvrir la grille, derrière laquelle se tenait un groupe de personnes…

-LES GAAARS!

-Hey, princesse ! T’es si contente que ça de me voir ? fit un jeune homme mat de peau avec un grand sourire.

-La ferme, Nate, répondit Eva en déverrouillant la grille… Et se jetant dans les bras d’un grand mec châtain aux yeux bleus foncés, et qui ressemblait foutrement à la rouquine. Celle-ci n’arrêtait pas de babiller en l’enlaçant, et on entendait parfois des bribes de prénom qui ressortaient, ou des paroles en italiens, voire en anglais. Bref, un grand monologue, et le jeune homme l’écoutait avec un sourire posé, riant de temps en temps, et -Oh Miracle- semblait comprendre ce que disait Eva.

Derrière eux, le dénommé Nate s’avançant en les bousculant sans gêne :

-ça y est, ils sont repartis ! Vous en faites pas, fit il en interceptant les regards limite épouvantés de Shyla et Léandre, ils sont toujours comme ça. En plus comme aucun de nous ne parle suffisamment bien italien et anglais pour les comprendre… C’est leur moyen de communication, un truc comme ça. Sinon, je m’appelle Nathaniel, mais vous pouvez m’appeler Nate !

Il leur fit un grand sourire, ses cheveux bruns en pagaille, serrant la main de Léandre et embrassant Shyla.

-On est les potes de Jared, le frère de la princesse sur pile, là-bas, intervint un nouvel arrivant, un châtain aux yeux noisette de taille moyenne. Je suis Léo, et le brun là-bas c’est Nico. Les jumeaux qui peuvent pas avancer, ce sont Alex et Nathan, et Luke, c'est notre américain, mais même avec son accent on le comprend. Valentin est en train de descendre les sacs. Vous êtes ?

Ils se saluèrent, d’abord timidement, puis vite mis à l’aise par Nate, car comme le dis Nico « Plus bavard que lui, tu meurs ». Ils étaient tous très sympathiques et marrants, Nate étant sans aucun doute le plus expressif… Ils avaient rejoint les Bellini, les jumeaux, Luke et Nico. Jared, était le total opposé d’Eva. Calme et posé, il avait un humour tout à fait différent de celui d’Eva, et si leurs traits n’étaient pas identiques et que les cheveux de Jared n’affichaient des reflets roux, aucun lien ne permettait de les relier, si ce n’est le profond amour qu’ils semblaient se porter.

-Bon, les gars, je ne sais pas si Jared vous a prévenu, enfin vu que vous êtes en costard je suppose que oui, mais je vous aie appelés à la rescousse avec une bonne raison! Figurez-vous que dans la Villa, qui est une école pour adolescents sur certain critères que je n'ai pas le droit de vous révéler (elle fit un clin d’œil très prononcé à Léandre et Shyla), il n’y a que des filles…

Léo s’approcha de Léandre, coupant Eva :

-Ah parce que le blondinet est en fait une blondinette ?! Ben dis donc…

Fou-rire général.

-Oui, pardon, j’avais oublié Leandrino, mais il va au bal avec Shyla, ce qui laisse quand même pleiiiin de jolies filles. Et les mecs, le premier qui les embêtent ou leur fait du mal, je l’émascule, vu ?

-C’est qu’elle serait capable de le faire, la folle furieuse, chuchota Nate, suffisamment fort pour que tout le monde puisse l’entendre.

Entre temps, pendant qu’Eva tentait de se jeter sur Nate mais était retenue par Léo et Jared (« Tu vas défaire ta coiffure, enfin ! » s’était indigné Léo avec une voix ridiculement aigue) et que Shyla faisait les commentaires du combat à un Léandre mort de rire, le dénommé Valentin arriva. Etrangement, Eva arrêta de suite de vouloir trucider Nate et rajusta sa tenue. Le nouvel arrivant était grand, les cheveux blonds foncés, et les yeux gris magnétiques. Il salua Shyla, Léandre et Eva (cette dernière étant de couleur vermeille), puis Shyla leur proposa de rentrer. Elle s’arrêta un peu en arrière avec Léandre pour commenter à voix basse cette étonnante arrivée en fanfare, mais Nico s’arrêta avec eux :

-Euh, Léandre, c’est ça ? Je ne veux pas t’ennuyer, mais t’es trempé, et en jean… C’est nous qui sont trop bien fringués pour l’occasion ou ...?

Le jeune garçon rougit et expliqua à voix basse son problème, pas tout à fait à l’aise.

-Oh ! Si ce n’est que ça ! fit Nico en passant une main dans ses cheveux noirs, rieur. Tu fais à peu près la taille de Léo, on va pouvoir te filer quelques vêtements !

Léandre le remercia et Nico s’éloigna après un sourire, et tout le groupe entra dans la Villa…

[Voilààààà! Ce fut long, mais je l'ai écris. Pour ceux qui connaissent Percy Jackson, Léo, Luke et Nico s’appellent bien Léo, Luke et Nico à cause de Percy Jackson, mais Léo est châtain aux yeux noisettes. En revanche, Nico est bien comme le Di Angelo, en plus amical quand même. Si vous en voulez un en particulier comme cavalier, je vous autorise à les prendre, et à faire ce que vous voulez avec leur caractère. Enfin, sauf pour Nate, je pense que vous aurez compris qu'à côté de Nathaniel Zabini, Cal Dal Salan, c'est de la petite bière. xD
J’ai malheureusement déjà attribué les prénoms et les physiques n_n’’ mais j'ai laissé ça vague.
Si vous avez besoin des noms entiers, c'est Léo Valdez, Luke Castellan, Nathan et Alexandre Dubois, Nico Di Angelo, Jared Bellini, Nathaniel Zabini et Valentin Lacombe. Pas forcé de les utiliser... Ah et pour celles qui ne l'auraient pas compris, PAS TOUCHE A MON VALENTIN! *Air méchant*
J'espère que ça vous a aidé! n_n]

NOTE:
Jared
Léo
Nico
Nate
Luke
Nathan
Alexandre
Valentin


Dernière édition par Eva la Magnifique le Mar 10 Mai - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://la-villa-fantasque.forumactif.info
Fumie D'Ascolie

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 23
Localisation : Et bien... Devine!

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Lun 9 Mai - 21:58

Le bal... Le bal... Le bal...
Y aller où ne pas y aller? Telle était la question qui rôdait dans la tête de la jeune Fumie.
C'était une occasion pour rencontrer le reste des élèves et se faire des connaissances. À part Isabelle qui était venue la chercher, elle n'avait rencontré personne d'autre ici. Bien sûr, elle avait écouté leurs prénoms et elle connaissait les élèves d'après ce qu'elle écoutait sur eux d'une certaine façon. Cependant, il ne faut juger avant les présentations donc Fumie refusa de s'aventurer sur ce terrain là. Vaut mieux qu'elle se prépare pour ce stupide bal, où elle avait finalement décidée d’assister, pour se changer un peu les idées.
Il était.... 17:12. Mouais, elle avait le temps.
Robinets d'eau chaude ouvert à fond.
Mousse.
Sels de bain.
Bougies.
Encens.
Musique classique.
Elle en faisait peut-être un peu trop mais disons plutôt que c'était très efficace.

Un grosse demi-heure plus tard, Fumie sortit de son bain, les doigts ressemblant à des raisins secs, mais avec un énorme sourire sur les lèvres et son humeur plus élevé que tout à l'heure. Elle s'étira comme un chat, habitude qu'elle avait gardé après ses nombreuses transformations, et vêtue d'une simple serviette, se dirigea vers son placard. Un éclair parcourra sa tête à la vitesse de la lumière. Elle allait devoir fortement remercier sa petite soeur, bizarrement bien plus féminine qu'elle, de lui avoir obligée à prendre deux robes formelle avec elle avant de partir. Malheureusement pour elle, celle qu'elle préférait le plus, couleur bleu ciel, était longue. La jeune fille considéra de mettre la robe de toute façon mais se rétracta et la rangea dans sa boîte. Pour aucune raison du monde elle utiliserait une robe longue! Petit de son mètre cinquante cinq, Fumie ne pouvait se permettre d'utiliser quelque chose qui la miniaturisera encore plus. Elle sortit donc la deuxième robe de sa cachette. Elle l'enfile de suite et se planta devant le miroir.
Un peu trop simplette à son gout. Entièrement blanche, sans bretelles, serrée au niveau de la poitrine et libre pour le bas. Pratique pour n'importe quelle danse vu la liberté de mouvement qu'elle lui offrait. Cependant, la simplicité l'embêtait. Fidèle à son sens artistique, Fumie ouvra différent tiroir pour en extraire un T-shirt. Ce dernier nu lui intéressait pas, c'était plutôt le ruban qui y était accroché qu'elle visait. D'un rapide geste de poignet, elle extirpa son trésor de son petit haut et fila devant le miroir à nouveau.
Quelques minutes plus tard et le travail était prêt. Décorée avec ce ruban noir attachée à sa taille, qui séparait parfaitement le haut serré et le bas libre, la robe était prête.
Choisir les chaussures ne fut pas dur, un simple regard dans son placard et elle avait trouvé. Parfaitement assorties à sa robe! Cliquez ici pour les voir car j'ai la flemme de les décrire!

Fumie était si contente du résultat qu'elle en oublia presque son maquillage. Elle n'était pas du genre à se remplir le visage de maquillage mais ne voulait pas non y aller au « naturel ». En faisant attention de ne pas salir sa robe, elle se plant devant le miroir, tenant sa boîte à maquillage, neuve, offerte par sa petite soeur. Un soupir s'échappa de ses lèvres en l'ouvrant et remarquant la grande quantité à l'intérieur. Sa chère petite soeur y était allée un petit peu trop fort cette fois-ci.
Un tout petit peu de fond de teint pour équilibrée le tout, une ligne d'eye ligner sur la paupière supérieur et inférieur et une délicate couche de rimmel pour relever ses cils.
Elle était officiellement prête.

Fumie sortit de sa chambre en espérant peut-être croiser une fille et initier une conversation avec elle, de façon à avoir au moins une personne avec qui parler pendant le bal.
De quoi pourrait-elle bien lui parler? De fringues? Mmmmouais... Bof.. Pourquoi pas de mecs?

MERDE! Un mec!? Il ne lui manquait plus que le %$&·"%$ de cavalier.

Et puis zut, hein! Jamais de la vie elle ne ferait la queue pour ce fameux Léandre que toutes les filles coursaient. Ce n'était pas vraiment son type de toute façon. Elle les préférait bruns aux yeux d'une couleur froide et mystérieuse. Pas blond! Le blond c'était la typique couleur de cheveux pour laquelle toutes les filles tombaient raides dingues, et par chance, elle n'était pas l'une d'elles. Elle en voulait un grand, même si elle était petite. Beau, magnifique, gentleman, drôle, flatteur, un peu jaloux... Bref, un parfait prince charmant.
Fumie avançait limite entrain de danser dans les couloirs de la Villa, en imaginant ce jeune homme parfait imaginaire, totalement perdue dans ses pensées, en oubliant de regarder des deux cotés avant de traverser la route, de façon à se prendre une personne en plein dedans, chose typiquement clichée. Malheureusement pour elle, habillée d'une robe blanche, le choc avec le sol allait détruire complètement son image. Mais comme dans toute histoire romantique, la personne en question n'était autre qu'un beau jeune homme fort qui l'attrapa avant de tomber, de façon à être prise entre ses bras musclés dans une entrinte platonique.

- Je suis affreusement désolé! se dépêcha d'articuler Fumie lorsqu'elle prit conscience de la situation. Je ne regardais pas où j'allais!
- Perdue dans son petit nuage? dit le jeune homme, amusé.

Fumie releva la tête et se trouva face à face avec un visage absolument magnifique. Des cheveux bruns, parsemée de quelques mèches rousses, avec leur liberté candide, leur légèreté fluide, qui dansent sur les crêtes du vent, dans un art qui n'a guère d'égal. Sublimant son visage, ils l'entourent agréablement. Et ses yeux! D'un bleu foncé où n'importe quelle âme innocente pourrait se noyer. Il est grand, à n'en pas douter et relativement très bien proportionné. La jeune fille était totalement sous le charme. Qu'est-il, sinon un de ces rêves éveillés que l'on vit au matin, lorsque les brumes du sommeil ne parviennent pas à quitter notre esprit? Il a dans sa manière de se tenir fièrement sur ses appuis, une fierté naturelle seulement démentie par le reste de son être.

- Euh..., hésita-t-il. Ça va?

Fumie retrouva ses esprits.

- Oh! Pardon! répondit-elle en rougissant. Je... Pardonnez-moi encore une fois... J'étais encore perdue par... je... Non... Euh... Je m'appelle Fumie D'Ascolie! Enchantée! finit-elle par dire pour ne pas parler sans raison.
- Jared Bellini, se présenta-t-il. Enchanté.

Elle lui adressa un ravissant sourire. Que faisait un tel être ici, dans les enceintes de la même Villa qu'elle? Comment ne l'avait-elle pas encore aperçu? Certes, elle n'était nouvelle mais tout de même! Il était sûrement un externe. Quelqu'un comme lui n'était pas difficile à remarquer. Surtout avec ce costume qui lui allait à merveille.
Oh! Tiens! Un costume?

- Vous allez assister au bal de la rentrée?
- Exactement! dit-il avec un sourire qui ne traduisait que de la fierté.
- C'est bizarre... Je ne vous avez jamais vu avant. Je pensais que le bal n'était que pour les élèves.
- Vous voyez juste. Ma soeur, Eva Bellini, m'a demandé de venir avec des amis pour combler le vide qu'il y a parmi les garçons. Un bal sans cavaliers ne serait pas un bal.

Tiens, tiens, tiens! Voila pourquoi son nom de famille lui était si familier! EVA BELLINI! Son frère!? Waouh! Elle en avait de la chance cette directrice! Même si techniquement, en temps que sa soeur, c'était plutôt restreint.

- Je comprend et je dois penser à remercier Eva d'avoir fait ça pour nous.
- « pour nous » ? Tu n'as pas encore de cavalier?
- Malheureusement non.
- Et bien c'est parfait! s'exclama-t-il en souriant. Me feriez-vous l'honneur de m'accompagner au bal?

Huh? Mmm? Hiiiiiiiiiii! QUOI?! Ahh... Euuh... Comment? Il.. Lui... Jared? À elle... Fumie? Je veux dire... Moi? Vraiment? Quelle chance que personne ne pouvait lire ses pensées car elle avait pas l'air conne à s'exprimer comme cela.
Eva ne se fâcherait pas si elle lui piquait son frère pendant une nuit, non?

- Vraiment? finit-elle par articuler. Ce serait un plaisir d'aller avec vous au bal!

Cette soirée s'annonçait très intéressante!

Revenir en haut Aller en bas
June Lidwinn

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 23
Localisation : Erre dans les couloirs, au cas où quelqu'un aurait besoin d'aide...

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Mar 10 Mai - 13:39

June n'arrivait pas à se concentrer. Comment allait-elle faire pour trouver un cavalier ? Combien d'hommes y avait-il dans l'école ? Surement pas mal, mais qui étaient là depuis longtemps, et qui aurait surement une cavalière. Et des personnes ayant plus que le début de la première année dans l'école, qui sont là depuis longtemps.
Tournant à droite, puis à gauche, et encore à gauche, June tomba sur une « émeute ». Enfin, une émeute bizarre. Elle était simplement composée de Shyla, Léandre, Eva et plusieurs autres garçons, tous plus beaux les uns que les autres !
-Salut June ! Fit Shyla en la voyant. Tu ne serait pas intéressée par un de nos « invitésé, par hasard ?
-Hein ? Oh... Euh... Et bien... fit June en rougissant.
June détourna les yeux de Shyla pour observer les nouveaux arrivants. Un jeune homme en particulier taquinait gentiment une Eva furieuse par les blagues « pas mures du tout » et « inintéressantes » du garçon en question. Un autre, rassemblant étrangement à Eva la tenait par les épaules. Un lien de parenté, peut-être ? Mais rien à faire, le regard de June restait systématiquement sur le jeune hommes aux blagues.
-Nate, arrête ! Fit Eva vraiment énervée à présent.
Nate ? Étais-ce un diminutif ou son véritable nom ?
-Bon, bah t'as qu'a venir avec nous alors, dit alors Shyla, brisant le spasme de June.
La petite bande repartie alors dans les couloirs, le fameux Nate disant des blagues des qu'il le pouvait.
June, qui était restée en arrière de la troupe, vit Nate se mettre à côté d'elle, soudain plus sérieux qu'à l'ordinaire. Pendant que sa peau extraordinairement mate la déconcentrait plus qu'autre chose, ses yeux intense faisait chavirer son cœur.
« June te fait pas d'idée, c'est un bal, ce soir, pas le jour où tu vas te marier ! »
-Dis-moi, June... commença-t-il.
-Oui ?
-Tu es déjà prise pour le bal de ce soir ? Parce qu'on vient juste pour ça, et je veux bien te rendre service, si c'est possible.
Son sourire éclatant (prenait-il du dentifrice White Blancheur ??) semblait éclairer le couloir, comme par magie.
-Oh, euh... Avec plaisir ! Dit June, rouge comme une tomate.
-Au fait, je ne me suis pas présenté : Nathaniel Zabini, mais tu peux m'appeler Nate.
-June. June Lidwinn, répondit simplement June.
Finalement, peut-être que la soirée serait sauvée pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle Stevense

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 27/02/2011
Localisation : Bah là! T'me vois pas ?

Feuille de Perso
Description: Description courte du physique et du caractère de votre personnage
Pouvoir: Votre pouvoir magique ici

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Mar 10 Mai - 15:59

(Argh! J'ai cru ne jamais arriver vers ce rectangle où l'on écrit! T_T )

Izzy se décidait qu'elle pouvait enfin quitter sa chambre, pour le monde totalement horrible, qui l'attendait dehors. Avec une grande inspiration, elle franchit la porte, et se cassa la figure sur un bouquet de roses. Hein?! Léandre n'avait surement pas acheté quinze mille bouquets de fleurs pour chaque fille de l'école! Izzy laissa ça ici, et se précipita, sans savoir vraiment pourquoi, vers la cuisine de l'école. Petite faim? La porte se trouvant à l'opposé de la jeune fille, elle préféra passer par la fenêtre, tomber dans le parc, le traverser et enfin prendre la porte de la cuisine. Normalement, personne n'avait trop le droit d'y entrer, mais Izzy, grande gourmande, avait fini par y faire un quartier général, et à y connaitre tout le personnel.

Elle enjamba la fenêtre. Mauvaise idée. Elle se cassa la gueule dans les buissons, mais heureusement pour elle personne ne l'avait vu! Par contre, tout le monde verrait sa coiffure complétement gâchée. Pas si grave, elle repasserait à sa chambre.

Comme dans un dessin animé, elle se redressa à la vitesse de l'éclaire, se cachant pour mieux observer un attroupement de garçon plus loin. UN ATTROUPEMENT DE GARÇON ?! Hein?! Les directrices devaient s'être -enfin- aperçu de cette situation catastrophique pour Léandre, mais aussi pour toutes les adolescentes de l'école. Izzy se redressa, observant le petit groupe de mec, tout près d'elle. Personne n'avait l'air ravi de traîner dehors, mais, personnes non plus ne semblait avoir envie d'entrer. Ici, il n'y avait pas de code vestimentaire, alors pourquoi était-il en costard cravate ...?
Le temps que sa percute, Izzy poussa un grand " AH, MAIS J'AI COMPRIS! " ce qui attira leur regard vers cet inoffensif buisson, d'où Izzy en sorti, crachant quelques injures. Qu'elle entrée superbe!
En s'asseyant, sur un banc, elle nota soudain une entorse, à ce fameux a code vestimentaire, costard cravate des garçons. Une entorse très séduisante, d'ailleurs...
Il portait une écharpe rouge vif au cou. Il ne faisait pourtant pas froid, loin de là, mais ce garçon arborait aussi un blouson de motard en cuir noir, par dessus son costard. Quoiqu'il en soit, Izzy ne parvenait pas à détacher son regard de ce garçon. Était-ce parce que c'était la seule touche de couleur de la cour ? En fait tout le reste lui semblait tellement terne, en comparaison, que, pendant un long moment, elle oublia où elle se trouvait.
Elle contempla ses cheveux châtains et son bronzage assorti, ses pommettes hautes, ses lunettes noires, ses lèvres charnue... Dans tous les films qu'elle avait vus, tous les livres qu'elle avait lus, le héros masculin était d'une beauté à couper le souffle, à un petit défaut près : une dent cassée, un épi charmant, un grain de beauté sur la joue...
Elle savait pourquoi. Un héros top parfait était inaccessible. Inaccessible ou pas, Izzy avait toujours eu un faible pour les garçons sublimement beaux, comme celui-la. Normal.
Il était adossé à un mur. L'espace d'un instant, elle s'imagina dans ses bras. Elle secoua la tête, mais sa vision demeura si présente, qu'elle faillit s'approcher de lui. Non. C'était de la folie! Elle ne le connaissait même pas ce type! Il discutait avec un plus petit, qui portait des cahiers sous le bras, et dons le sourire dévoilait des dents parfaitement blanches. Tout deux riait de bon cœur, au point qu'Izzy ressentit une étrange pointe de jalousie. Beurk! Mais qu'est-ce qui lui arrivait ?
Il ôta ses lunettes, et les glissa dans la poche de son blouson, puis il se tourna vers Izzy pour l'observer. Elle vit ses yeux s'écarquiller, puis se plisser, exprimant ce qui ressemblait à de l'étonnement. Quoi? Qu'est-ce qu'elle avait encore fait ? Face à son regard appuyé, Izzy retint son souffle. Comment allait-elle oublier un tel visage? Et cette sensation de vertige qu'elle avait en cet instant ?
Elle se rendit compte qu'il venait de lui sourire. Une vague de chaleur la parcourut toute entière, au point qu'elle dut agripper le banc pour ne pas chanceler. Ses lèvres esquissèrent un dernier sourire, puis elle baissa le regard, se mordant la lèvre jusqu'au sang. Quand elle releva, finalement, la tête, il ne se trouvait plus qu'à quelques centimètres d'elle. Elle retint son souffle. Il était rayonnant. Dans cette lumière, sa peau prennait une lueur dorée contre ses yeux noisettes. Où était-ce Izzy qui délirait ? Quoiqu'il en soit, il la regardait, et cela lui procurait une sensation intense, et unique.

-Qu'est-ce que tu en penses ? Demanda-t-il.

Hein ?! Quoi ?! Izzy était tellement absorbée par sa contemplation, qu'elle ne l'avait pas entendu. Elle était assise, et lui debout. C'était devenu vachement bizarre...
Euh.. Ce qu'elle en pensait de quoi, d'abord ? Qu'est-ce qu'il avait dit avant ?

-Je n'ai jamais rien vu d'aussi sublime... répondit-elle.

Argh! Grosse gourde que tu es!
Izzy se frappa durement la tête, en poussant une injure. C'était terminé, la grosse folle qu'elle était, venait de faire fuir un joli garçon. Ah non.. Il était toujours là... Était-il suicidaire?
Il éclata de rire.
Le visage baissé, elle ne réussit qu'à articuler cinq mots.

-Non... Ce n'est pas ... Euh...

Qu'elle marque d'intelligence elle donnait là ! Elle leva la main, pour se frapper la tête une nouvelle fois, (pas masochiste! ) mais il la lui attrapa en plein vole. ZRZZ'HE ! Izzy retira sa main, aussi vite que si elle venait de se la bruler. Elle l'examina, comme si elle redoutait qu'il y ait laissé une marque, tandis qu'il se posait à côté.

-Ton prénom est bien Isabelle ?

Comment il connaissait son prénom ? Devant son air perplexe, il ajouta :
-C'est une fille aux cheveux roses qui me la dit...

Shyla ! En cet instant même, Izzy ne savait pas si elle devait la trucider, ou l'adorer.

-Oui... Mais tu peux m'appeler Izzy.
Pourquoi ?! Ils ne se connaissaient même pas !

-Donc, Izzy...
Son surnom, prenait dans sa bouche une toute autre dimension, provoquant une vague subite et délicieuse de bonheur et d'espérance tout à la fois, un sentiment unique et merveilleux.
-... Voudrais-tu aller au bal de ce soir avec moi ?

...

...

...

Izzy regarda derrière elle, devant, au loin, mais c'est à elle qui semblait parler.

-Moi ?

-Oui toi.

Elle hocha vivement la tête, telle une demeurée, avant de crier un grand "OUI !". Izzy crut qu'il tendait la main vers elle pour enlever quelques feuilles mortes de sa chevelure. L'espace d'une seconde, elle resta suspendue, retenant son souffle. Il changea rapidement de direction, et caressa la joue d'Izzy. Brusquement, elle s'échappa. Elle n'avait simplement pas l'habitude ! Elle se leva, et se précipita ailleurs, loin de lui, vers la porte menant à la cuisine. Elle préférait fuir, que rester avec un garçon, même si elle était extrêmement attirée par ce dernier.
En espérant qu'il ne lui en voudrait pas, elle entra et cria un grand "BBBONNNNNJJJJOOUUUURRR" à n'importe qui qui serait là, dans cette cuisine. Mais personne ne lui répondit. Et puis, finalement, elle n'avait plus très faim...
Elle se téléporta jusque dans sa chambre, où Niki', le bouquet de roses à la main, s'aspergeait de parfum...

( Ah! Merde ! Son prénom... Eva, raye donc Léo ! ^^ )


Dernière édition par Isabelle Stevense le Mer 11 Mai - 5:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nikita Chii

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 22
Localisation : J'entre a pieds joints dans mon bain de pensées j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumer, je me laisse, laisse aller dans l'eau douce.

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Mar 10 Mai - 18:36

[ je reserve nathan!]

Nikita se baladait dehors pas encore habillée pour le bal, a la recherche d'un cavalier quand elle aperçut Eva, son frère qu'elle conaissais un peu et d'autres mecs, surement des amis du frère d'Eva.Nikita les observa tous un par un quand elle tomba sur la 8ème merveille du monde.
Ce garçon au cheveux noir comme l'ébène et aux yeux bleux glacer tapa dans l'oeille de l'adolescente.
Cette dernière qui prenait habituellement un plaisir fou a colectionner les conquètes fut presque intimider par ce bel âtre... Qui la fixait! Ce mec la regardait de haut en bas en rougissant!
Okey, Nikita portait une mini jupe, mais... Et alors?!
La demi sirène décida d'aller voire ce joli-garçon mais une fois en face de lui elle ne put rien dire... Ces yeuc fixés dans les siens...
Elle ne trouva qu'une chose a faire, le frapper!
Ce garçon se trouvait au milieu de la petite bande et déjà avant que Nikita le frappe bon nombre de ses amis les regardaient...
Eva equarquilla les yeux ce qui fit comprendre a Nikita sa grosse bourde.

- Euh... Je... désolée... Je...

Le garçon se fichait de son geste brutale et continuait de la fixer dans les yeux...
Nikita voulu lu retaper son poing contre son épaule mais le prénommer " Nathan " lui attrapa le poigner en vol et l'attrapa pour ensuite la porter comme les princes le font avec les princesses disney.
La demi-sirène lui intima de la lacher mais le jeune homme n'en fit rien...
Il regardait les dessous de Nikita qui dépassaient! Il faut avouer qu'elle avait l'habitude, et aussi que quelques uns des autres amis du frère d'Eva la contemplait comme la dernière femme sur terre mais elle s'en contrefichais... Elle gifla le jeune homme qui la lacha.

- Nan mais... Hooo! Sa va pas oui?! Cria Nikita toujours observer par l'entourage masculin autour d'elle.
- Désolé... - S'excusa le jeune homme - mais...
- Pas de "mais"! Moi c'est Nikita! Mais tu peux m'appeller Niki! le coupa t-elle une fois son enthousiasme légendaire revenu.
- D'ailleurs, vous pouvez tous m'appellez Niki! Recommença t'elle en regardant le reste des garçons.

- Niki... ta... ? Dit le jeune homme qui l'avait porter.
- Oui?! réondit Nikita avec un grand sourire.
- Voudrais-tu... Enfin... Accepterais-tu... Euh... De'maccompagner au... Bal?... continua t'il.
- Tout d'aborrd, quel est ton nom?
- Nathan.
- Que dirais tu d'un surnom? Il ya déjà un Nate dont je ne sais qui m'a parler... Alors... Naté? Sa te va?! Comme ça je pourrais t'appeller " Naté-chan " quand on sera au bal ensemble!

- Oui Naté... C'est pas ma... ENSEMBLE?! Tu acceptes?!
- Evidemment! D'ailleurs Je vais me préparer! Passe me prendre en chambre 307 a 8 heures!

En repartant vers sa chambre, Nikita entendit quelques " dépeches toi de finaliser ou je te la piquerait! ", " Nan moi! ". Mais en réaliter, elle était très hereuse d'aller au bal avec celui sur lequel elle avait flasher!
Réciproque? Peut-être...

_________________
" Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. "

La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-mangasfilm71.forumotion.com
Thalia Grace

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 27/02/2011
Localisation : nul part^^

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Jeu 12 Mai - 7:55

La jeune fille sortit de son lit vers 10h30.Elle enfila un short moulant et un débardeur avantageux puis se dirigea vers la salle à manger.Elle prit un gâteau et un Coca dans un placard de la cuisine et alla s'asseoir à une table au bout de la salle.
Les autres devaient être levés,et elle fut donc légèrement surprise d'entendre la porte s'ouvrir et un voix masculine demandait:

-Tu sais où sont les toilettes?

Thalia se retourna pour examiner le jeune homme.Il était assez grand et plutôt mignon.Elle le détailla pendant de longues minutes et sursauta quand il s'approcha d'elle et lui posa sa main sur l'épaule.

-Ca va?questionna-t-il
-Euh...oui...Je crois. bredouilla la jeune fille d'une voix mal assurée.
-Tu sais où sont les toilettes? dit-il en répétant sa question
-Viens,je vais t'accompagner! proposa Thalia soudain ragaillardie

Elle avait eut le "coup de foudre" pour se beau jeune homme.

-Moi c'est Thalia! dit-elle pour se présenter
-Euh...Luke,Luke Castellan précisément!
Revenir en haut Aller en bas
Shyla Pusher

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/03/2011
Age : 23
Localisation : Bloub... je me noie

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Jeu 12 Mai - 15:36

["Tu sais on sont les toilettes ?" x) Très romantique !]
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle Stevense

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 27/02/2011
Localisation : Bah là! T'me vois pas ?

Feuille de Perso
Description: Description courte du physique et du caractère de votre personnage
Pouvoir: Votre pouvoir magique ici

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Jeu 12 Mai - 16:02

[Shyla, en robe tout de suite! (x ]
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Grace

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 27/02/2011
Localisation : nul part^^

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Jeu 12 Mai - 16:24

[C'était pas sencé être romantique!!! XD ]

Thalia accompagna le beau jeune homme jusqu'au toilettes et lui proposa :

-Je t'attends, on pourrait apprendre à mieux se connaître et aller faire un tour à la piscine??

Le jeune garçon aquiesça, adressant un sourire charmeur à sa soupirante.

_________________
"Etre ou ne pas être,telle est la question..."
Revenir en haut Aller en bas
Nikita Chii

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 22
Localisation : J'entre a pieds joints dans mon bain de pensées j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumer, je me laisse, laisse aller dans l'eau douce.

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Jeu 12 Mai - 17:54

[ ... Thalia, as-tu déjà draguer? Je veux dire, réellement... ET virtuellement en dehors de cette situation catastrophiquement mimi? ]

_________________
" Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. "

La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-mangasfilm71.forumotion.com
yuki dyune

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 24
Localisation : Dans mon bureau à bosser

Feuille de Perso
Description: Description courte du physique et du caractère de votre personnage
Pouvoir: Votre pouvoir magique ici

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Ven 13 Mai - 15:59

Comme tout les matins je sortis de la bibliothèque. Il est vrai que je ne dort jamais alors la nuit, je passe mon temps à lire dans cette bibliothèqe mystérieuse dont seul quelques personnes avaient déjà trouvé l'emplacement. Ainsi j'allais prendre une douche avant que tout le monde ne se réveil. Eva m'avait forcé à participer à cet évenement et j'avais exépté l'invitation d'Opal le vampire aux 1000 secrets.
Je me changea et enfila une robe noir avec quelques ruban violets pour faire ressortir la couleur de mes cheveux. Tout le monde étaient si sur exié, je ne comprenais pas pourquoi. Il est vrai que celon la coutume les jeunes filles attendaient avec impatience cet évenement mais malheureusement pour moi je n'avais pas grandi dans le même environement qu'eux. Jusque là je n'avais encore rien révéler sur mon passé ou mn pouvoir à par le fais que je ne dors jamais. La veille Isabelle avait insister pour faire les magasins mais cela ne m'enchantait guèrre. En lus de devoir passer incognio au milieu d'humains je devais dépensser mes sous. Et cela avait été le plus dure pour moi.

Je me dirigea vers la salle et attendit mon cavaier.
Revenir en haut Aller en bas
Opal Tammy

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 25
Localisation : Là où il y a des proies... Ou du sang...

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Ven 13 Mai - 16:27

Opal était en retard. 19h50 ! Dans dix minutes, le bal commencerait et il n'était pas encore prêt !
Ses vêtements soigneusement pliés étaient sur le lit à baldaquin noir -qui ne servait à rien, au passage-, ses chaussures sur un tapis de la même couleur un peu plus loin et sa boîte à lentille posée sur une table basse faisant face à un sofa en cuir. Ça, c'était la chambre d'Opal.
Il était resté toute la journée dans sa chambre, hormis le moment où il avait du passer la lettre d'invitation au bal sous la porte du bureau de Yuki. Quelques minutes plus tard, une réponse positive était apparue sous sa porte et c'est à ce moment là qu' Opal a enfin commencé à soufflé.
Il avait alors prit une longue douche, c'était séché ses cheveux d'un blancs incroyable et parfaitement fins, puis les avait ébouriffés. « Nickel ! » avait-il déclaré.

Et pourtant, il était là, dans sa chambre à huit heure moins dix. Il se hâta de mettre sa chemise -blanche- et son pantalon -noir-, ainsi que ses chaussures -noires-. Il prit la peine de prendre sa veste -noire- pour faire plus costard et mis une cravate -noire- pour faire plus soigné. Il prit le temps de cueillir une rose blanche dans une jardinière accrochée à la fenêtre et la mit à sa boutonnière. Le résultat était beau. Très beau, même. Tellement beau que ça aurait pu friser l'effroi. Il regarda ses lentilles sur la table, se regarda dans le miroir et soupira. Non, ça le soulait de mettre des lentilles ce soir-là. Alors il n'en mettrait pas...

Opal se dépêcha et arriva juste à l'heure devant Yuki : elle était sublime. Sa robe noire ornée de rubans violets lui allait à merveille. La gorge d'Opal s'assécha et il du avaler plusieurs fois sa salive avant de pouvoir prononcer un mot.
-Vous... Vous euh... Vous êtes magnifique, réussit-il à articuler.
-Merci, lui répondit-elle avec un sourire.

La Directrice de la Villa passa son bras droit dans le bras gauche de celui d'Opal -de façon à être bras dessus bras dessous-, et ils allèrent vers la salle où devait se dérouler le bal...
Revenir en haut Aller en bas
Tamara Da Silva

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Ven 13 Mai - 16:46

20h00 :

Mince ... je suis en retard ... mais c'est vrai aucun cavalier ... ,songeai-je, ce bal ne sert à rien !

Je regardais ma robe bustier noir, mes collants bleu, ma mitène rayé et mes talons ... noirs sur mon canapé bleu fonçé ...
Je sorti un DVD : "Le Diable s'habille en Prada" je le mit dans mon magneto et j'allumai ma télé ... assise sur la canapé je regardai le début en prenant la télécomande et de cliquer sur "Play" ! Assise en mini short fluo bleu et mon débardeur blanc sur mon canapé ... le téléphone sonna :
-Hallo ??

[ j'ai pas d'idée ! T.T ]
Revenir en haut Aller en bas
http://smileyworld-mangas.superforum.fr/
Nikita Chii

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 22
Localisation : J'entre a pieds joints dans mon bain de pensées j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumer, je me laisse, laisse aller dans l'eau douce.

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Ven 13 Mai - 20:30

Tamara répondit au télephone et il s'avéra que c'était un certain Nico... Qu'il avait eu le numéro de Tamy-chan par Nikita... Nikita! Tamara allait la trucider! Mais avant qu'elle ai pus raccrocher le teléphone, le mec l'invita au bal qui avait lieu dans une demi heure!


NIKITA :

Nikita avait finalement opter pour une robe courte rose avec une ceinture noir et quelques accessoires!
Spoiler:
 
Et pour une paire des talons haut - pas si haut comparer au autres paires de Nikita! - rose eux aussi!
Spoiler:
 
L'adolescente avait c'était faitde loooongue et groooosses ondulations mais c'était lisser la mèche. Cela lui allait a ravire!
Quant au maquillage, Nikita n'avait pas besoins de fond de teint, elle avait le teint égualiser de nature mais elle mis une légère couche de fare a paupières rose trèèès claire et un peu de mascara " longs ciles ", Deux couches de gloss " pour briller " et deux pchites de parfum " mure et musc "!
Nikita était enfin prète et Izzy et elle attendirent leurs cavaliers en discutant. Elles avaient prévus d'y aller ensemble. A Huit heure pile, les deuxjeunes hommes se présentèrent a la porte de la chambre " 307 " bien habiller pret a aller danser. Nathan tendit sa main a Nikita et la jeune fille posa gracieusement la sienne dans celle du jeune homme qui lui fit un " baise main " et la fit tournoyer . Quant a Izzy, Léo lui fit une révérence et lui pris la main. Les deux couples se dirigèrent en papotant jusqu'au jardin exterieur décoré par Nikita pour l'occasion.

_________________
" Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. "

La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-mangasfilm71.forumotion.com
Tamara Da Silva

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Sam 14 Mai - 7:13

Tamara opta finalement pour :

Cette robe bustier noir :
Spoiler:
 

Ces chaussures :
Spoiler:
 

Une mitaine noir ... Quand à ses long cheveux noir Tamara décida de les ramassé en une queu de cheval ... haute et des les ondulés ... deux picht de parfum : "N&D"et Tamara était fin prête sauf que la fête avait déjà commencer elle entendait de la musique et des gens qui s'amusaient ... elle attendait toujours Nico ... dix minutes, vingt minutes ... RIEN trente minutes et encore RIIEN ... Tamara allait remettre son short et son débardeur quand on toqua à la porte :
-Hum... tu dois être Nico ??
-Non ...Nico ... n'est pas là !!

A ce moment là Tamara ne savait pas que c'était : A-L-E-X ... le gars pommé de son village !
Alex et Tammy marchèrent tranquillement juqu'au bal !
Nikita s'approcha de Tammy et lui souffla :
-Ce n'est pas Nico ...
-Je sais Niki' c'est un gars ... commes les autres !
Revenir en haut Aller en bas
http://smileyworld-mangas.superforum.fr/
Léandre Da Erces

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 24
Localisation : Là où tu n'es pas

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Sam 14 Mai - 8:22

- Eva? Tu voudrais pas me filer un coup de main s'il te plait?

Le visage de Léandre affichait une grimace parfaitement réussite. Dommage qu'elle soit bel et bien réelle, sinon il aurait pu facilement être accepté dans une académie de théâtre. Il était planté, devant le miroir, habillé d'une façon étrange, de manière à ne pas savoir si c'était formel ou non. De vrais pantalons de costard, une chemise blanche pas totalement fermé, une veste noire très simple sans boutons, ni poches, ni rien dans le genre, juste une simple veste idéal pour l'occasion, et finalement, la cravate défaite autour de son cou. Le tout était étrange.

- Je sais pas si j'ai bien fait d'emprunter cette veste à tes amis, avoua-t-il. Je voulais pas faire trop trop formel si tu vois ce que je veux dire. C'est pas comme j'allais à un mariage et je pensais qu'elle ferait bien l'affaire mais maintenant que je me regardes... Peut-être bien que je devais en prendre une plus chic...
- Arrête de te plaindre! intervint Eva en sortant de la salle de bain. C'est parfait comme ça!

Léandre se retourna et l'observa, les mains sur les hanches et un regard agacé. Mais elle ne pouvait cacher cet air inquiet qui s'échappait de tout son corps. Elle était nerveuse. Elle stressait à cause de quelque chose. Elle avait le trac. Et Léandre savait exactement pourquoi. Il opta pour un sourire coquin et un regard malicieux tout en relevant un peu la tête.

- Alors comme ça... Il s'appelle... Valentin, non? la taquina-t-il.
- Commence pas Léandre! Tu m'as demandé de l'aide et je peux très bien refuser de te la donner. De toute façon il se fait tard et tu dois aller chercher Shyla pendant que moi je dois attendre....... quelqu'un.
- C'est vrai! dit-il en se tournant à nouveau vers le miroir. Mais c'est cette cravate! Tu as un grand frère, tu devrais savoir attacher ce machin, pas vrai?

Eva soupira mais fini par lui adresser un sourire l'air de dire « C'est qui qui se moque de qui maintenant? »

- Bah quoi! répliqua-t-il en haussant les épaules. J'ai jamais assisté à une occasion qui demande une tenue à cravate!
- T'es vraiment tout un cas toi!

Elle s'approcha et commença à lui nouer sa cravate pendant qu'il sifflotait un air inconnu. Eva ne prit pas longtemps à finir. Léandre la remercia mais Eva n'avait pas totalement terminé. Elle ajusta sa chemise et sa veste puis elle s'éloigna un peu pour observer le résultat de loin. Léandre s'inquiéta vu qu'elle ne disait aucun mot.

- Alors? C'est comment?

La jeune fille esquissa un sourire.

- Parfait!

Léandre la remercia une deuxième fois en se regardant dans le miroir. Il n'était pas du genre à se préoccuper de son physique ou être amoureux de lui-même mais c'était vrai qu'il était pas mal dans cette tenue. Dans son petit nuage, il capta tout de même le « Fait tout de même attention à tes chevilles ou tu rentreras plus dans tes chaussures » que chuchota Eva en remarquant la façon dont il s'observait. Cela n'embêta pas Léandre qui avait une carte de contre-attaque sous la manche. Il ne se retourna même pas et ajusta sa cravate lorsqu'il prononça la prochaine phrase à Eva, juste avant de sortir de la pièce:

- Au fait... Savais-tu que ton frère adoré est pris pour la soirée?

Dommage qu'il n'ai pas pu voir l'expression que devait avoir Eva sur le visage à ce moment-là mais elle avait raison, il se faisait tard et voulait pas faire une mauvaise impression avec Shyla. Tout de même, elle lui avait demandé de l'accompagner au bal, fallait pas lui faire regretter de l'avoir choisi lui au lieu des amis de Jared.
Les mains dans les poches, l'air décontracté, il avançait dans les couloirs lorsqu'il passe devant devant le jardin extérieur et resta figé devant un pré de rose de toutes les couleurs. Devait-il? Devait-il pas? Et puis zut! Toutes ses excuses au jardinier mais c'était pour une occasion spéciale. Il arracha une rose bien rouge et cette fois-ci se dirigea, sans arrêts, vers la chambre de Shyla.
Il frappa quelques fois sur sa porte, ne voulant pas paraître trop anxieux ni trop décontracté, et fit tourner la rose dans sa main, en attente de l'arrivée de Shyla.

Revenir en haut Aller en bas
Isabelle Stevense

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 27/02/2011
Localisation : Bah là! T'me vois pas ?

Feuille de Perso
Description: Description courte du physique et du caractère de votre personnage
Pouvoir: Votre pouvoir magique ici

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Sam 14 Mai - 8:41

C'était le grand soir, le moment où son cavalier venait la chercher, et Izzy ne connaissait même pas son nom. Il était là devant elle, très bien habillé pour l'occasion. Il lui fit une révérence, avant de prendre sa main pour avancer en direction du jardin, ce qui fit grimacer Izzy.
Elle prie une profonde inspiration, et regarda son visage. Il était aussi beau que la dernière fois. Les lumières des lampadaires jouaient avec sa silhouette, à chaque pas qu'il fessait. Izzy sourit. Il ne cessait de l'observer à la dérobée pour voir si elle souriait. C'était très flatteur.

-Je voudrais m'excuser de t'avoir quitté si brusquement l'autre jour, déclara Izzy d'un ton un peu formel.

Allait-il accepter ses excuses ? Elle ne lui laissa pas le loisir de réfléchir.

-Je suppose qu'ensuite, tu as réussi à trouver ta chambre facilement ?

Mais à quoi jouait-elle ? Maintenant, ses grands yeux noisettes la fixaient avec une telle intensité, qu'elle dût baiser le regard. Argh ! Ça commençait mal...
Elle voyait qu'il s'efforçait de sourire. Hé merde...

-Non attends..., Une fois de plus, Izzy eu recourt à sa frappe contre sa tête pour réfléchir. Elle le vit faire la grimace, quand sa main s'abattit sur son crane.

-En fait je ne connais même pas ton prénom...

-Léo. Je m'appelle Léo Valdez.

Izzy sourit. C'était facile à retenir, mais aussi très mignon. Elle fit craquer ses jointures, tout en réfléchissant, à ce qu'elle ferait une fois arrivé dans la salle de bal. Léo posa une main sur les siennes.

-Je déteste quand tu fais ça...

Izzy eut un mouvement de recul. À ce contact furtif, elle rougit. Il voulait surement dire qu'il ne supportait pas les petites manies qu'avaient certains de faire craquer leurs jointures, sans doute. Car sinon, cela impliquait qu'il l'ait déjà vu faire, et c'était impossible : il ne la connaissait même pas ! Il lui prit la main, et continua à avancer.
Elle ferma les yeux et chercha son souffle, priant pour que Léo ne remarque rien d'anormal.

Elle eut envie de s'enfuir, mais en était incapable.

-Ça va ?

-Oui.

-Alors, tu vas le faire ?

Hein ?! Fallait vraiment qu'elle arête de penser à autre chose, pendant qu'il parlait.

-Faire quoi? M'enfuir ?

Léo s'arrêta. Il avança d'un pas en sa direction. Il se trouvait à moins de trente centimètres d'elle. Parfaitement immobile, Izzy retint son souffle et attendit.
Ils étaient en plein milieu du parc, seuls, en pleine nuit. Une brusque peur la submergea.

-Tu vas rester à distance de moi ? Dit-il.

Izzy était bouleversée. Le front moite de sueur, elle fit craquer ses jointures pour tenter de reprendre le contrôle d'elle même. Elle devait se libérer de cette brusque approche.
Il prit ses mains, sans doute pour qu'elle arrête de se torturer les doigts...

-Non...

-Tu es sûr... , murmura-t-il, avant de faire un pas de plus. Izzy recula encore et heurta le mur de la Villa. La matière griffante lui meurtrissait le dos. Elle devait prendre les choses en main, même si elle n'en avait pas l'habitude, avec les garçons. Elle s'accrocha, alors, à son cou et le sera contre elle, en lui murmurant à l'oreille :

-Je resterais avec toi, je te le promet.

Heurm... Moui.
Bof.
Ce n'était surement pas ce qu'il attendait, Néanmoins, il répondit à son étreinte.

-Allez viens, on y va.

Il s'écarta doucement d'elle, et tendit une main dans sa direction, qu'Izzy attrapa volontiers. Il rattrapèrent vite, Nikita et son cavalier, comme s'il ne s'était rien passer.

[ SHYLA EN ROBE ! (x ]


Dernière édition par Isabelle Stevense le Sam 14 Mai - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nikita Chii

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 22
Localisation : J'entre a pieds joints dans mon bain de pensées j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumer, je me laisse, laisse aller dans l'eau douce.

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Sam 14 Mai - 10:59

[ Ouiiii! Shylaaaa! en robeuh! ]

Nikita continua a marcher avec son cavalier se doutant fort bien qu'il se passerait quelque chose entre Izzy et le jeune homme qui l'accompagnait.
Nikita avait apparement bien pensé vu la teinte rouge tomate qu'avait pris le visage d'Izzy.
La demi sirène fit mine de n'avoir rien remarquermais ne put s'empeche de donner un leger coup de coude a son Amie.

_________________
" Les biens et les maux qui nous arrivent ne nous touchent pas selon leur grandeur, mais selon notre sensibilité. "

La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-mangasfilm71.forumotion.com
Tamara Da Silva

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   Sam 14 Mai - 18:51

Tous le monde avait un cavalier ... Nikita était ravissante avec son pitit cavalier et Izzy magnifique avec Léo ... Quand à Yuki et Opal ils étaient si mignon [ Vous êtes sur que ce n'est pas encore bon pour le mariage ??!! ] !
Alex invita Tamara à danser :
-Je ne connais même pas ton nom !
-Je suis Alex ...
-ALEX ...NON tu m'as suivi !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://smileyworld-mangas.superforum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bal de la rentrée (partie 2 de l'histoire de la villa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» dédicace de la rentrée 2010
» [Guerre de l'anneau] partie du 12 décembre
» un particulier vends une partie de sa collection militaria
» [AIDE] Problème avec la partie Radio (GSM, 3G, ...) du HD2
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Villa Fantasque :: La Villa Fantasque :: Rez de chaussé :: Salle des fêtes-